Activités de Mr MinistreNouveautés

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, préside une réunion technique consacrée à la ville nouvelle de Boughezoul

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a présidé le Dimanche 06 Mars 2022, réunion technique consacrée à la ville nouvelle de Boughezoul.

Cette réunion a été tenue en présence de tous les cadres chargés du projet à l’Etablissement public de la nouvelle ville de Boughezoul, qui s’étend sur une surface de 19.500 hectares et qui nécessite 50 millions m3/ annuellement d’eau. D’ailleurs, c’est le premier volet par lequel monsieur le ministre a débuté cette réunion avec messieurs les ingénieurs et techniciens en charge de la réalisation des infrastructures y compris les réseaux, les conduites d’eau et l’assainissement.

Des éclaircissements et explications importantes ont été données lors de cette réunion sur les réseaux de raccordement en eau réalisés à ce jour à partir de Kadia Acerdoune sur une distance de 180 Km, avec une capacité de remplissage de 20 millions m et à partir de champ captant de Berine à la nouvelle ville de Boughezoul sur une distance de 54 Km avec une capacité de remplissage de 10 millions m, et ce en vue d’approvisionner deux réservoirs d’une capacité de 10000 m pour chacun et qui sont implantés au Nord de de Kadia acerdoune, et deux autres réservoirs d’une capacité de 4000 m3  pour chacun au niveau du sud-ouest de la ville, en plus de ceux non encore réalisés et dont les études sont finalisés. Dans ce contexte, monsieur le ministre a donné des instructions à l’effet d’élaborer une fiche technique sur la station d’épuration d’eau prévue à la réalisation pour l’alimentation du lac de Boughezoul en eau.

Le deuxième volet de cette réunion est consacré à l’aspect technique du raccordement de la nouvelle ville au réseau électrique, sachant qu’elle dispose d’un réseau à partir de la centrale électrique d’Ain Sebaa au nord de la ville vers une station située dans le nord-est de la ville, avec un taux de réalisation de 98% et d’une capacité de 80 mégawatts.

Ceci étant, il existe 9 autres stations électriques dans la nouvelle ville de Boughezoul, alimentées à partir des centrales électriques de Berrouaghia et d’Aïn Oussara,.

A ce propos, monsieur le ministre a demandé la réalisation d’une étude technique et estimative pour un raccordement complet aux réseaux de l’électricité, en coordination avec la Société nationale d’électricité et de gaz (Sonelgaz).

Il a été également question des investissements existants au niveau de la ville nouvelle de Boughezoul et le lancement des procédures en vue de prendre contact avec les investisseurs auxquels des terrains d’investissement ont été octroyés, pour le lancement effectif de projets d’investissement.

Le dernier volet de la réunion a porté sur la voie ferroviaire reliant la ville nouvelle de Boughezoul aux différentes wilayas, notamment celles achevées en réalisation telles que la ligne Boughezoul- Tissemsilt qui s’étale sur une distance de 290 km et celles non encore lancées, à l’instar de la ligne Boughezoul-Chiffa.

La réunion s’est clôturée en abordant le volet contractuel et financier qui concerne l’Etablissement public de la ville nouvelle de Boughezoul avec les différentes sociétés avec lesquelles elle opère.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page