Activités de Mr MinistreNouveautés

Le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, participe à un débat ministériel au niveau du conseil de paix et de sécurité de l’union africaine

Le Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a participé, le Mardi 08 Février 2022, par visioconférence, à un débat ministériel au niveau du conseil de paix et de sécurité de l’union africaine.

Le débat s’est articulé sur plusieurs dossiers liés à l’urbanisme, la femme, la paix et à la sécurité en Afrique.

En cette occasion, Monsieur le Ministre, a présenté une allocution dans laquelle il avait insisté sur la nécessité d’unifier les efforts au niveau africain afin d’œuvrer au développement des énergies renouvelables à travers la mise en place des politiques urbanistiques compatibles avec la croissance démographique et les exigences sociales, économiques, environnementales et énergétiques.

La croissance démographique qu’a connu l’Afrique ces dernières années a eu un impact négatif sur le fonctionnement des villes, sachant que l’Algérie n’est pas à l’abri de ce développement démographique et urbanistique devant atteindre 85 % du taux d’urbanisme, soit 8 Algériens sur 10 vivant en zone urbaine.

Concernant le deuxième débat relatif à la femme, monsieur le ministre a salué le rôle efficient que les femmes ont joué dans l’histoire de l’Algérie et les postes importants qu’elles occupent, atteignant 46.9 % de femmes juges. On les trouve également et particulièrement dans le domaine de la médecine.

Il a, en outre, rappelé que l’Unesco avait classé, dans sa résolution de février 2021, les femmes algériennes aux premiers rangs en terme de nombre de femmes ingénieures, avec un taux de 48,5 %. L ’Algérie a également choisi la présence de la femme dans tous les domaines : ministre, générale, wali, professeure, juge, présidente de parti.

 Il y’a lieu de préciser que l’Algérie est le seul pays en Afrique du Nord et au Moyen-Orient où les femmes ont concouru pour le poste de Président de la République. 

Ceci étant, l’Algérie a ratifié toutes les conventions relatives à la lutte contre la violence faite aux femmes, consacrée par l’article 40 de la constitution algérienne qui prévoit la protection de la femme de toute forme de violence.

Dans le troisième débat, il a été question de la sécurité en Afrique et sa relation avec l’urbanisme et la femme, sachant que ce continent qui a beaucoup souffert des conflits et qui a payé le prix fort de son indépendance est conscient de l’importance de la paix et de la sécurité dans le développement soit dans le domaine de l’urbanisme ou dans le domaine de la promotion des droits de la femme ou dans d’autres domaines.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page