MHUV
Date : jeudi 01 février 2018

Visite de travail dans la Wilaya de Tlemcen

Visite de travail dans la Wilaya de Tlemcen

Visite de travail dans la Wilaya de Tlemcen

En visite de travail le mercredi 31 et jeudi 1 févr.-18 dans la wilaya, Abdelwahid Temmar a souligné, dans une déclaration à la presse, que cette action, initiée en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères, servira en premier pour connaitre le nombre exact de la demande qui sera exprimée et situer géographiquement cette demande, pour élaborer un programme en conséquence. "Toute cette opération se déroulera à distance pour faciliter la tâche à notre communauté à l’étranger", a-t-il déclaré, faisant savoir qu’un quota restant de l’ancien programme LPP composé de 2.000 unités sera versé dans cette action pour débuter. Le site de l’ENPI comprend tous les mécanismes et procédures à suivre pour bénéficier de cette formule d’habitat, a-t-il indiqué. S’agissant du programme 2018, un total de 120.000 logements a été décidé par le gouvernement pour répondre aux besoins exprimés par les citoyens ayant souscrit pour la formule location-vente et qui ont versé les ordres de versement, en plus du retour de la formule de logement promotionnel aidé (LPA) qui bénéficiera de 70.000 unités et du renforcement de l’habitat rural, a-t-il fait savoir. Pour les anciens programmes, à l’instar du logement public locatif (LPL), le ministère veillera sur la célérité des réalisations, le respect des délais et le suivi à travers des rapports périodiques transmis par les directions du logement des wilayas. Les wilayas du sud et des hauts plateaux bénéficieront, pour leur part, d’un programme de lotissements, qui concernera, également, une partie de la wilaya de Tlemcen, a-t-il ajouté. Abdelhamid Temmar a entamé sa tournée, jeudi, dans la localité de Boudjemil, où il a procédé à la pose de la première pierre du projet de 800 logements AADL, qui fait partie du programme de la wilaya estimé à 6.400 unités réparties à travers dix sites. Le délai prescrit de 24 mois a été ramené à 18 mois par le ministre pour activer sa réception. Sur place, il a instruit le bureau d’étude pour prévoir des équipements scolaires, outre le choix de couleurs extérieures épousant le site d’implantation.